Le projet de la Maison Médicale de Deauville

 

Historique du projet :

 

Ce projet est né de la réflexion de quelques professionnels de santé sur une triple problématique :

 

La déstabilisation de l’offre de soin ambulatoire sur le secteur Deauville / Trouville, liée à l’ouverture du site unique du Pôle de Santé de la Côte Fleurie, qui regroupe maintenant les Centres Hospitaliers (Centre de Rééducation Cardiaque de Trouville et le Centre Hospitalier d’Equemauville) et la Polyclinique de Deauville sur la commune de Cricqueboeuf, avec notamment le transfert et l’éloignement des urgences de la Polyclinique.

 

La diminution du nombre des praticiens libéraux avec les difficultés croissantes à trouver des remplaçants et des successeurs.

 

L’obligation prochaine de rendre accessible aux handicapés l’ensemble des cabinets médicaux et paramédicaux existants.

 

Il nous est donc apparu nécessaire de réfléchir à un projet médical cohérent sur notre bassin de vie avec pour objectifs de permettre la création d’une dynamique locale mettant en avant les missions de la médecine ambulatoire aux services de l’ensemble de la population de notre territoire.



 

Il n’est plus question de raisonner en territoire communal, mais bien en projet médical réfléchi à l’écoute des besoins de la population d’un bassin de vie…

 

Toutes les expertises montrent que seul le regroupement des professionnels de santé libéraux exerçant dans un cadre pluri-professionnel peut consolider durablement l’offre de soin d’un secteur.

 

Aussi bien pour les soins dit « du premier recours » où l’on retrouve les médecins généralistes, mais aussi les infirmières, les kinésithérapeutes, les podologues ; que celui des spécialités médicales « du second recours » où l’on retrouve les spécialistes plus traditionnels : radiologue, gastro-entérologue, cardiologue, etc…

L’accès des patients à ces différents professionnels se trouve ainsi facilité, tout en assurant une véritable coordination des soins et une articulation avec le secteur médico-social.

 

La loi Hôpital Patient Santé Territoire (HPST) qui a été promulguée pendant l’été 2009 permet de mieux mesurer la justesse de notre analyse.

 

Cette réflexion a abouti au projet de maison médicale que nous présentons aujourd’hui qui a pour vocation d’être l’articulation, avec les autres professionnels du secteur, du projet médical et médico-social du bassin de vie.

Il constituera un véritable réseau de proximité organisé pour et autour des patients.

 

Le projet de maison médicale:

 

A. Localisation : au cœur de l'agglomération.

Le projet qui nous intéresse est situé sur des parcelles appartenant à la commune de Deauville. Ces terrains étaient auparavant la propriété de Réseau Ferré de France (R.F.F.) et se trouvent le long de la RD 27 en parallèle de la ligne ferroviaire. La commune de Deauville va céder une parcelle de 2450 m² pour permettre la réalisation du projet.

L’accès est facile, un stationnement suffisant est prévu sur la parcelle et à proximité immédiate. L’accès par les transports publics est facilité par la proximité de la gare SNCF et de la gare routière.

La position centrale et la facilité d’accès font parties des atouts majeurs de ce projet.

 

B. Organisation :

Ce projet est issu de la volonté commune de professionnels de santé, de différents horizons, qui ont décidés d’investir personnellement et sans aide financière, pour rester autonome et en conserver la maîtrise.

Mais il n’aurait pu aboutir sans une volonté forte de l’équipe municipale de Deauville et de son Maire, Philippe Augier, qui n’a pas ménagé sa peine pour que le projet se concrétise.

Cette spécificité nous distingue d’autres projets qui reposent sur des financements publics, notamment des Pôles de Santé Pluridisciplinaires dans les zones déficitaires prévues en Basse-Normandie.

Les professionnels s’appuient sur l’expertise et les compétences d’une équipe composée de :

Normanni Santé : structure gestionnaire de la Clinique du Parc, qui nous assiste dans la conceptualisation et la mise en œuvre du projet, sur le plan de sa structuration et de son fonctionnement.

Normandie Aménagement, société d’économie mixte de Colombelles, qui assure la maitrise d’ouvrage (portage financier, construction et commercialisation auprès des professionnels de santé).

GCI Ingénérie, associé au cabinet d’architecte Bernad Contamin qui assure la maitrise d’œuvre (conception, choix des entreprises, suivi du chantier).

L’étude notariale de Maître Chancé et Grandcollot de Lisieux et le cabinet FIDORG de Caen : conseil et assistance juridique

Nous souhaitons aussi nous enrichir de l’expérience acquise par des projets similaires. Aussi nous nous sommes rapprochés de l’URML (Union Régionale des Médecins Libéraux) de Basse Normandie qui pilote des projets au niveau de la région et de la Fédération Française des Maisons et Pôles de Santé, à laquelle nous avons adhéré.

 

C. Conception architecturale :

L’option retenue est celle d’un bâtiment en L sur deux niveaux d’environ 1000 m² de surfaces de plancher. Les deux étages sont reliés par un escalier et un ascenseur. Le bâtiment sera une construction B.B.C. (basse consommation d’énergie) répondant à toutes les normes actuelles de sécurité et d’accessibilité.





 

Au rez de chaussée l’aile nord est occupée par la première partie de la zone de soins de premiers recours avec sept cabinets de consultations de médecine générale, un cabinet infirmier et un cabinet multi usage pouvant fonctionner de façon autonome et comprenant un bureau, une salle d’examen et une salle d’attente.

 

L’autre aile est dédiée à la radiologie et au laboratoire d’analyses médicales.

 

Au premier étage, se trouve:

la deuxième partie de la zone dédiée aux professionnels de premier recours avec la kinésithérapie et la podologie ;

 

la zone des spécialistes de second recours et une salle de réunion commune.

 

La liste précise des spécialistes présents n’est pas encore arrêtée de façon définitive.

Au total ce sont plus de 35 professionnels médicaux ou paramédicaux qui seront implantés sur le site.

 

D. Calendrier prévisionnel :

Dépôt du permis de construire :             fin juin 2011

Début du chantier :                               1 semestre 2012

Ouverture de la maison médicale :          1 semestre 2013

 

Contact :

Dr Nicolas Sainmont

Portable : 06 07 45 40 82.

nicolassainmont@gmail.com

http://nicolassainmont.eu